Initiation au modèle vivant

Aborder le corps humain en dessin n’est pas chose aisée. Il est important d’avancer par étapes, avec un croquis préparatoire, qui fera apparaître le squelette, les formes géométriques et la chaire. C’est une autre façon d’aborder la silhouette. Même si, après plusieurs années d’expériences, un dessinateur de cartoon ne fait presque plus de croquis préparatoires, il lui a fallut apprendre la proportion humaine avant de pouvoir travailler sur sa disproportion. Ne faites pas l’économie du croquis, en vous disant qu’une disproportion (même petite) n’altérera pas le charme de votre dessin. En effet, vous apprendriez ainsi une erreur que vous reproduirez ensuite et qui deviendra une mauvaise habitude, dont vous aurez un mal fou à vous défaire le jour où vous vous apercevrez de l’ampleur du problème.

1 – Capturer l’essence du mouvement :

La première étape consiste à voir le squelette sous la chaire. Il vous faut placer la tête, la colonne vertébrale, les épaules, le bassin, les bras et les jambes.

2 – Dessiner les volumes géométriques du corps :

Il y a plusieurs façons d’appréhender les volumes. Si vous n’avez pas de modèle, les bras, le cou et les jambes sont des cylindres, le bassin est une brique et la cage thoracique deux ovales. Commencer pas placer la cage thoracique, puis le bassin en orientant correctement vos volumes par rapport au mouvement du corps, puis posez le cou, les bras et les jambes. Si vous partez d’un modèle vivant, des formes ovoïdales seront propices à un grand nombre de morphologies, quand d’autres plus angulaires, se rapprocheront des cylindres et des briques.

3 –  Poser la chaire :

Il s’agit tout simplement de tracer les contours et de marquer les zones d’ombres. La difficulté de cette étapes réside dans les connexions entres les différents volumes qui constituent le corps. Le volume qui est le plus en avant est entier alors que celui derrière est coupé : par exemple la main est devant l’avant bras qui est devant le bras, on verra donc en entier la main, elle cachera une partie de l’avant bras qui lui même cachera une partie du bras. Et enfin, marquez les zones d’ombre, cela permet de finir votre croquis et de définir votre source lumineuse, si vous n’avez pas de modèle.

Si vous ne pouvez pas assister à des cours de nu, Oneairvidéo est une bonne base de donnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.