Rouge

Le rouge a longtemps été une des 3 couleurs fondamentales avec le noir et le blanc (les trois couleurs qui attirent les nouveaux nées). En Irlande, c’est la couleur de la guerre, enjeu d’une bataille entre feux de l’enfer et feux purificateurs, selon que la couleur soit répandue ou contenue.

Le rouge foncé :

Nocturne, femelle, secret, il représente le mystère et l’expression de la vie; c’est la couleur de l’Homme de la Terre.

La lumière rouge retient, incite à la vigilance : fruit défendu, feux de circulation, lumière photo, bloc opératoire, lampes des maisons closes qui mettaient en garde contre les pulsions des plus bas instincts. Le rouge est le sang et tout son culte, de l’interdiction de le versé (bourreau en habits rouges), au sang menstruel rendant tantôt la femme impure et tantôt divines, selon les civilisations; car il touche à l’essence même du mystère de la vie.

En alchimie, c’est l’Athanor, un souffre rouge qui permet la digestion, la génération et la régénération de l’Homme par l' »oeuvre rouge ». C’est aussi la couleur de la pierre philosophale légendaire. En Chine, le haricot rouge est symbole d’immortalité. Dans le tarot divinatoire l’Hermite, la ¨Papesse et l’Impératrice portent des robes rouges sous des mentaux bleus.

Cela en fait, tout à la fois la couleur de l’Âme, de l’interdit, de la Science et de la Connaissance,

Le rouge clair:

Le rouge de la vie et du feu, il est diurne, tonique, mâle, puissant.

Le rouge des drapeaux provoque courage et hardeur, il pousse à agir par sa force et son éclat. C’est le rouge de l’action, le rouge de Mars, dieu du soleil, et de Vulcain dieu conquérant qui protègent les soldats. Il est alors la couleur des secours : de la croix rouge des médecins aux camions de pompiers, son feu purifie les plaies.

Première couleur fixée en teinture, porté, le rouge fut longtemps un signe de richesse : des généraux romains aux Rois et Reines européens. C’est aussi la couleur des armoiries, il y signifie « être aimé par dieu ».

En Russie, au Japon, et en Chine, c’est la couleur du peuple : des festivités populaires (fête de printemps, des naissances et des mariages) au rouge communiste. C’était la couleur de Dionysos, dieu du vin et de l’abondance.

Le rouge à lèvre provoque le désir; ainsi le rouge se veut passion intense, amour fou, mais aussi beauté et jeunesse de la déesse Vénus. Il devient alors la couleur de l’union sensorielle. Au Japon, il est la couleur du bonheur, porté par les femmes vertueuses, fidèles et sincères,  le riz coloré de rouge au mariages porte bonheur à l’union.

En chroma-thérapie, il est utilisé pour lutter contre la fatigue, les rhumes et la passivité. Il développe les sens. Le rouge agit contre la dépression et incite à l’action pour vous redonner vigueur et détermination. Il est idéal pour combattre les pensées anxieuses tenaces.

Rappel de cour : La couleur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.